Accueil > Ay sur-Moselle

Ay-sur-Moselle

Contenu de la page : Ay-sur-Moselle

Historique

Origine du nom : au Moyen-Âge, on appelait une digue "Ayest". Or une digue sur les bords de la Moselle protégeait le groupe d’habitations à l’origine du village. Ay serait une contraction de ce nom. Les habitants d’Ay s’appelent les Ayots ou les Ayens. Le village est certainement très ancien et existait déjà à l’époque romaine, sinon même encore avant elle. On sait que des villages qui portent des noms terminés par "y" proviennent des domaines appelés "iac" , c’est-à-dire "enclos". À l’époque gallo-romaine, une voie reliait Metz à Trèves via Ay. Cette voie a été inondée au moment du détournement de la Moselle.

Quelques dates importantes

  • En 1493, Ay est entièrement brûlé par Bernard, bailli du Luxembourg.
  • En 1515, le village goûte un peu à la paix quand un certain Pierre Stouffoy se déclare contre les messins et les hostilités reprennent.
  • En 1618, la guerre de Trente Ans embrase toute l’Europe et détruit à nouveau Ay en 1636.
  • En 1636, Louis XIII règne, Richelieu gouverne, et Ferdindand II est empereur d’Allemagne. Des bandes de Croates, du parti de l’Empereur, ravagent la région avec leur armée de mercenaires. Le 2 juin 1636, ils projettent de piller Ay. Sept paysans résolus se réfugient dans le clocher de l’église pour se défendre. Les Croates brûlent le village mais les sept paysans résistent et le commandant croate, découragé sonne la retraite. Les paysans n’ont aucune blessure mais trente trois croates sont tués.

Le blason
Blason Ay-sur-Moselle
Il représente une croix de sable échiquetée d’or et de gueules. Ce sont les armes de la famille d’Inguenheim qui possédait la seigneurie au XVIIIe siècle

Quelques monuments

Le moulin : La construction du moulin d’Ay s’acheva en 1748. Modifié en 1910 par Nicolas Nockels, les deux roues extérieures furent remplacées par une seule de diamètre 6,50 m et de largeur de 2,20 m. Le dernier meunier ayant exercé une activité à temps plein à Ay fut François Nockels. Malheureusement celui-ci ne produisait pratiquement plus de farine de blé. Parmi les céréales qui étaient moulus, on pouvait y trouver du maïs, du seigle, de l’orge, ainsi que de l’avoine pour les chevaux.

L’église : La construction du moulin d’Ay s’acheva en 1748. Modifié en 1910 par Nicolas Nockels, les deux roues extérieures furent remplacées par une seule de diamètre 6,50 m et de largeur de 2,20 m. Le dernier meunier ayant exercé une activité à temps plein à Ay fut François Nockels. Malheureusement celui-ci ne produisait pratiquement plus de farine de blé. Parmi les céréales qui étaient moulus, on pouvait y trouver du maïs, du seigle, de l’orge, ainsi que de l’avoine pour les chevaux.

Le Puits : Ce puits servait à alimenter en eau la brasserie du village construite en 1840 par Jacques Schleiter. Au milieu du XXe siècle, on dénombre plus de 100 brasseries en Moselle.

Monuments

Vie scolaire, commerciale et associative

Écoles

  • 1 École maternelle
  • 1 École primaire
  • 1 Restaurant scolaire
  • 1 Service périscolaire

Équipements sportifs et de loisirs

  • 4 Cours de tennis dont 1 couvert
  • 2 Terrains de pétanque dont 1 couvert
  • 2 Terrains de football 1 en gazon, 1 en schiste
  • 1 M.J.C.
  • 1 dojo
  • Bibliothèque municipale
  • 1 Terrain multisport
  • 1 Local jeunes

Commerces et entreprises

  • 1 Boulangerie-Pâtisserie
  • 1 Tabac-Presse
  • 1 Salon de Coiffure
  • 2 Garages
  • 16 Artisans, entreprises, expolitants agricoles implantées sur le banc communal

Restauration

  • Café-Restaurant "Chez Martine"
  • Restaurant "Le Martin-Pêcheur"
  • Restaurant "L’Auberge Lorraine"
  • Restaurant "L’Auberge du Moulin"

Associations

  • 13 Associations proposant des activités diverses

Equipements

Adresses utiles

Ay-sur-Moselle

Télécharger la Vcard